Moteur courant continu et brushless

logo-intecno

Le moteur à courant continu

Il est composé de deux parties principales :

- Un stator, élément fixe, dont le rôle est de créer un flux magnétique. Cette fonction peut être assurée par un aimant permanent ou par un courant électrique circulant dans un bobinage.

- Un rotor, aussi appelé induit, composé d’un châssis métallique comprenant un certain nombre d’encoches, sur lesquelles sont placés un certain nombre de bobinages.

Le principal avantage d’un moteur à courant continu est son faible coût, et la capacité qu’il offre de régler facilement sa vitesse à l’aide d’un gradateur. 

moteur-courant-continu

Le problème principal de ce type de moteur est le collecteur. En effet, pour assurer un bon contact entre les balais et le collecteur, la pression de contact entre les deux doit être importante, surtout à des vitesses élevées. De plus, les ruptures de contacts au collecteur peuvent provoquer des arcs électriques à chaque commutation. A cause de la pression et de ces arcs, les balais vont avoir une durée de vie limitée, et les arcs peuvent créer des parasites dans le circuit d’alimentation et par rayonnement électromagnétique.

Un second problème peut apparaitre sur ce type de moteurs : le défrettage. Si le moteur tourne à une vitesse trop élevée, la force centrifuge peut endommager le système de fixation des bobinages du rotor.

Pour remédier à ces problèmes, on utilise de plus en plus de moteurs brushless.

Découvrir nos moteurs à courant continu

Les moteurs Brushless

Le défaut principal des moteurs à courant continu est la présence des balais, qui engendrent des frottements, des parasites, et limitent la durée de vie du moteur par leur usure. Pour éviter tous ces problèmes on utilise des moteurs brushless, ou moteurs sans balais.

Composition du moteurs Brushless :


Un moteur brushless comporte les mêmes éléments qu’un moteur à courant continu, excepté le collecteur, mais l’emplacement des bobines et des aimants permanents sont inversés. Le rotor est composé d’un ou plusieurs aimants permanents, et le stator de plusieurs bobinages.

                           composition-moteur-brushless

Fonctionnement du moteur Brushless:

Les bobines sont alimentées de façon séquentielle. Cela crée un champ magnétique tournant à la même fréquence que les tensions d’alimentation. L’aimant permanent du rotor cherche à chaque instant à s’orienter dans le sens du champ. Pour que le moteur brushless tourne les tensions d’alimentation doivent être adaptées continuellement pour que le champ reste en avance sur la position du rotor, ainsi créer un couple moteur.

Découvrir nos moteurs Brushless